L’œuvre de Magritte était invendable

"Olympia", oeuvre du peintre surréaliste belge René Magritte, qui avait été volée il y a plus de deux ans, a été retrouvée. Les voleurs ont rendu le tableau après avoir éprouvé de sérieuses difficultés à le revendre sur le marché noir.

La toile avait disparu en septembre 2009 dans l'ancienne maison du peintre à Jette. Les voleurs s’étaient alors emparés de l’œuvre de Magritte (photo), après avoir menacé le personnel de la maison. Ils avaient ensuite pris la fuite à bord d’une voiture.

"Olympia" a été proposée il y a deux semaines à l'expert en arts Janpiet Callens. D'après ce dernier, les voleurs n'ont pas pu écouler la pièce sur le marché noir. Le vol de la toile avait en effet été ébruité à l’étranger, ce qui a sans doute rendu l’opération de vente impossible.

Janpiet Callens a présenté la toile à la police. Les voleurs, eux, n'ont pas été retrouvés. "Une personne qui désirait rendre l’oeuvre d’art a pris contact avec moi. La toile était invendable, et l’on a préféré la rendre plutôt que de la laisser se détériorer", a indiqué Janpiet Callens. Selon lui, la personne qui lui a remis le tableau n’était pas non plus l’un des voleurs.

"Olympia" est une toile de 60 centimètres sur 80. Elle représente une femme nue avec un coquillage sur le ventre. Selon les experts, le modèle qui y figure serait l’épouse du peintre surréaliste belge. L’œuvre d’art est estimée à 750.000 euros.