Matias Suarez remporte le Soulier d’Or 2011

L’attaquant argentin d’Anderlecht (sur la photo principale avec son épouse Magali et leur fille) s’est vu décerner, ce mercredi soir au Casino d’Ostende, le 58e Soulier d’Or récompensant le meilleur joueur de football de l’année en Belgique. Il a devancé, en points décernés essentiellement par les journalistes de la presse sportive, l’actuel milieu de terrain du Benfica Axel Witsel (ex-Standard de Liège) et l’actuel gardien de but de l’Atletico Madrid Thibaut Courtois (ex-Racing Genk). « Totalement inattendu », a déclaré Suarez.

Matias Suarez, âgé de 23 ans, a recueilli un total de 230 points, tous obtenus lors du deuxième tour du scrutin, et a ainsi pu devancer au classement Axel Witsel (211 points), ancien joueur du Standard de Liège qui est aujourd’hui milieu de terrain du Benfica. Witsel avait recueilli 211 points au premier tour, lorsqu’il évoluait encore au Standard.

Le gardien de but Thibaut Courtois terminait troisième au classement par points (avec 196 points). Ce grand artisan du titre national du Racing Genk, évolue actuellement au sein de l’Atletico Madrid.

Au palmarès du Soulier d’Or, Suarez succède au Marocain Mbark Boussoufa, autre joueur d’Anderlecht. Premier Argentin à remporter le Soulier d’Or, Suarez a réussi l’exploit de Gilles De Bilde en 1994, à savoir récolter tous les suffrages lors de la seconde moitié de la campagne. Witsel et Courtois, qui ne jouent plus en Belgique depuis le début de la nouvelle saison, ne pouvaient en effet plus marquer de points, alors qu’ils avaient terminé respectivement premier et deuxième après le premier tour de scrutin.

Matias Suarez, qui a reçu son trophée des mains du Premier ministre Elio Di Rupo, a livré un excellent début de saison. Aussi bien en championnat qu’en Europa League, il a inscrit notamment 7 buts sur la scène européenne, ce qui lui permet d’être l’actuel meilleur buteur de la compétition. Arrivé à Anderlecht en 2008, il y est sous contrat jusqu’en juin 2015.

"Totalement inattendu"

A l’issue de la remise du trophée, Suarez a déclaré être « totalement troublé parce que je ne m’y attendais pas du tout. La saison dernière je n’ai pas joué beaucoup de rencontres lors des matchs retour et donc c’est une surprise totale que je reçoive ce magnifique trophée ».

Estimant qu’Axel Witsel aurait mérité le Soulier d’Or 2011 autant que lui - « c’est un excellent joueur » -, Suarez a tenu à remercier ses équipiers et son entraîneur Ariël Jacobs.
"Ce Soulier d'Or me donne énormément de satisfaction et beaucoup de confiance dans l'avenir. Cette année, je veux encore m'améliorer et offrir le titre à Anderlecht et peut-être remporter l'année prochaine le Soulier d'Or. Si je quitte jamais le stade Constant Vanden Stock, cela doit se faire par la grande porte", a conclu l'Argentin.