Vangheluwe contribuera au fonds pour les victimes d’abus

A la demande des évêques belges, l’ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe (photo principale) ne dédommagera pas seulement les victimes de ses actes propres, mais versera aussi de l’argent dans le fonds pour indemniser les victimes d’abus sexuels commis par des membres de l’Eglise, rapporte ce vendredi le quotidien De Morgen.

« Au vu des faits dans lesquels il est lui-même impliqué, les évêques de Belgique ont demandé à Roger Vangheluwe de contribuer aussi au fonds qui sera mis en place pour indemniser les victimes de faits prescrits » et l’ancien évêque de Bruges a indiqué qu’il s’exécutera, a précisé l’évêque d’Anvers Johan Bonny (photo dans le texte). Le montant exact de la contribution de Vangheluwe au fonds sera discuté dans les semaines à venir.

« A la fin du mois de décembre, à l’issue de la Commission parlementaire, nous avons pris contact avec le nonce apostolique en Belgique ainsi qu’à Rome. Nous ne savons pas où se trouve Roger Vangheluwe, mais il a accepté notre proposition », précisait Johan Bonny.

Les évêques veulent ainsi montrer qu’ils prennent très au sérieux le dédommagement des victimes, précise l’évêque d’Anvers. Roger Vangheluwe avait été forcé de démissionner, un an avant l’âge de la pension, en avril 2010, après qu’il ait été révélé que l’évêque de Bruges avait abusé sexuellement d’un neveu pendant des années.

Des mois plus tard, Vangheluwe avait aussi avoué - au cours d’une interview avec la chaîne de télévision commerciale flamande VT4 - avoir abusé d’un autre neveu.