"Rundskop" sur la shortlist pour les Oscars

Le film du réalisateur flamand Michaël R. Roskam, sorti en Belgique au printemps dernier et déjà très remarqué sur la scène internationale, vient d‘être repris sur la liste de 9 films recommandés en vue d’une nomination pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) désignera le 24 janvier les 5 films étrangers nominés pour cet Oscar. La cérémonie de remise des prix se déroulera le 26 février.

Sorti sur nos écrans au printemps 2011, « Rundskop » (ou « Tête de bœuf » en français et « Bullhead » en anglais) est un thriller qui a pour thème le trafic d’hormones en Belgique. Le premier long-métrage du réalisateur flamand Michaël R. Roskam avait été désigné en septembre dernier pour représenter la Belgique aux Oscars, dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Au total, 63 films étaient candidats dans cette catégorie. Le film belge vient d’être repris dans la liste de neuf films recommandés pour une nomination à l’Oscar.

« Mon éditrice aux Etats-Unis m’a téléphoné pour m’annoncer la bonne nouvelle. Elle a crié « yes », et pendant quelques secondes je suis resté silencieux. Tout çà est plein de suspens », réagissait ce matin au micro de la VRT le réalisateur Michaël Roskam, depuis la Californie.

"Le prix à Palm Springs nous a aidé"

Michaël Roskam (photo) se trouve depuis quelques jours aux Etats-Unis, où il s’est rendu pour promouvoir son long-métrage au Festival international du film de Palm Springs. « Mon film y a été présenté avec environ 30 autres productions qui ont été sélectionnées en vue de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. « Rundskop » a été bien accueilli et le Prix de la presse pour le meilleur acteur, décerné à Matthias Schoenaerts, a valu une attention particulière à notre production ».

Matthias Schoenaerts (photo principale) est l’acteur principal dans le film « Rundskop » et a déjà été loué à maintes reprises pour son interprétation exceptionnelle dans le premier long-métrage de Roskam. Le réalisateur reste cependant réaliste. « J’ai encore toujours l’intention de continuer à faire des films en Belgique. Mais si je devais recevoir une offre intéressante ici aux Etats-Unis, je ne dirais pas non. Mais il faut rester réaliste : tout le monde voudrait tourner aux USA », précisait Roskam.

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) désignera le 24 janvier 2012 les 5 films étrangers nominés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à la 84e édition des Academy Awards. On saura alors si Michaël R. Roskam suivra l’exemple des réalisateurs flamands Stijn Coninx et Dominique Deruddere, dont les films respectifs « Daens » et « Iedereen beroemd » avaient été nominés pour un Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Parmi les neuf films placés sur la shortlist figurent des productions envoyées par le Canada, le Danemark, l’Allemagne, l’Iran, Israël, le Maroc, la Pologne et Taïwan.