L’eau potable supprimée à 4.500 familles

Entre 2010 et 2011, le nombre de foyers en Flandre qui ne parvenaient plus à payer leur facture et se sont donc vu privés d’eau potable a doublé. Pour arriver à un total de 4.500 familles qui en 2011 se sont vu privées d'eau potable. Un nombre croissant de consommateurs rencontrent des problèmes financiers, constate la parlementaire Michèle Hostekint (SP.A).

« Ces dernières années, la facture pour l’eau potable a nettement augmenté », précise la député socialiste flamande Michèle Hostekint. C’est ce qui explique le nombre croissant de ménages qui ne parviennent plus à payer leur facture d’eau. « Mais ces problèmes financiers s’expliquent aussi par un ensemble d’autres éléments. Ainsi, nous sommes confrontés à des prix de la nourriture à la hausse, mais aussi à une augmentation des prix du gaz et de l’électricité, et des assurances. Je pense que c’est la combinaison de ces éléments qui fait que beaucoup de gens éprouvent actuellement des problèmes à payer leur facture d’eau potable ».

La ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V) avait déjà promis des mesures concrètes pour réduire la facture d’eau potable des personnes défavorisées.

Début janvier, la Société flamande de l’eau, qui s’occupe de la distribution d’eau potable en Flandre orientale, occidentale, au Brabant flamand et dans le Limbourg avait, pour sa part, annoncé une augmentation de prix de 3%.