La Bourse deviendra-t-elle temple de la bière ?

La ville de Bruxelles confirme qu’il existe un projet visant à transformer l’immeuble de la Bourse, situé Boulevard Anspach à Bruxelles, en musée de la bière en 2014. Le projet baptisé « Belgian Beer Temple » émanant notamment de brasseurs et se chiffrant à environ 15 millions d’euros devrait devenir une attraction touristique majeure dans le quartier de l’historique Grand-Place.

En juillet 2010, la Bourse de Bruxelles NYSE Euronext - qui n’occupe avec quelques autres sociétés plus que 25% du Palais de la Bourse dessiné par l’architecte Léon-Pierre Suys - négociait avec la Ville de Bruxelles la reprise de l’ensemble du bail emphytéotique signé en 1994, pour une somme de 4,7 millions d’euros. Cet accord permet à Euronext de conserver ses bureaux au sein du bâtiment au Boulevard Anspach, en tant que locataire.

Comme l’indiquait récemment le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans (PS), l’objectif de la Ville de Bruxelles est « de rendre à nouveau la Bourse accessible au public, en lui donnant une affectation qui permette de dynamiser le quartier et de contribuer à l’offre touristique de la capitale ». Le projet de musée de la bière est l’une des pistes étudiées actuellement, alors que la Ville a par contre rejeté le projet d’implantation de l’école de management Vlerick dans le bâtiment de 1870 qui est de surcroît entièrement protégé en tant que monument. Même les alentours de la Bourse sont d’ailleurs protégés au titre de paysage urbain.

Parmi les différents projets de réaffectation publique de la Bourse, il y a donc celui déposé par les brasseurs belges. Ces derniers imaginent un endroit touristique comparable à la Heineken Experience d’Amsterdam ou à la Guinness Storehouse de Dublin, ce temple du stout irlandais qui a déjà attiré plus de 4 millions de visiteurs depuis son ouverture en 2000.

Les brasseurs veulent créer un lieu qui présente le processus de fabrication et la diversité des bières belges. Un espace de dégustation y serait également aménagé, ainsi qu’un magasin. En avant-goût, la Fédération des brasseurs organisera une partie de son week-end annuel de la bière, du 31 août au 2 septembre 2012, dans le bâtiment de la Bourse.

Le musée, baptisé « Belgian Beer Temple », devrait coûter au minimum 15 millions d’euros, dont 70% seront pris en charge par la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles et la Fédération des brasseurs belges.

Contrairement aux Pays-Bas et leur Heineken Experience, la Belgique ne possède qu’une dizaine de petits musées de la bière. Tant l’office du tourisme flamand Toerisme Vlaanderen que celui de Bruxelles Visit Brussels estiment donc qu’un grand musée de la bière deviendrait une importante attraction touristique. Le porte-parole de Toerisme Vlaanderen, Stef Gits, précise qu’il s’agit « surtout du vécu qui touche à la bière. Le fait que nous ayons un verre spécifique pour chaque sorte de bière et l’existence d’une multitude de petites brasseries impressionnent beaucoup les touristes. L’immeuble de la Bourse est un emplacement idéal, même si 65% de la bière belge est brassée en Flandre.

Catherine Dardenne de Visit Brussels estime pour sa part que le Belgian Beer Temple, s’il est bien conçu, pourrait attirer autant de monde que le Musée Magritte » de Bruxelles. Ce qui représente 400.000 visiteurs par an.