Elfstedentocht: 72 Belges tirés au sort

"C’est à peu près le même nombre que lors de la dernière édition de la célèbre course des onze villes, le 4 janvier 1997" a déclaré Immie Jonkman, porte-parole de l’épreuve de patinage en Frise (Pays-Bas).

L’inscription pour cette course d'une journée qui fait une boucle de presque 200 km sur les canaux, rivières et lacs gelés reliant onze villes frisonnes, n’est pas une sinécure.

"Toute personne âgée de 18 ans et plus qui sait bien patiner et se sent capable d’accomplir la boucle peut devenir membre de l’association des onze villes frisonnes" a expliqué Immie Jonkman, porte-parole de l’épreuve.

Les qualités de patineur des candidats membres doivent être approuvées par deux membres effectifs de l’association. De plus, toute une série de documents dûment complétés doivent être renvoyés avant le 31 mai pour la saison hivernale suivante.

D’après le site internet de la Elfstendentocht, (une épreuve qui n’a pu être organisée que 15 fois depuis 1909), le nombre de participants est actuellement de 215 hommes et de 90 femmes, parmi lesquels il y a 72 Belges.

Une conférence de presse doit avoir lieu ce mercredi afin de communiquer l’épaisseur de la glace sur le parcours. La région du "Slotermeer", dans le Sud de la Frise, est la plus problématique, la glace n’y est pas assez épaisse. Les organisateurs envisagent de faire emprunter aux concurrents une route alternative.