Le froid a fait trois victimes

La vague de froid qui persiste en Belgique a coûté la vie à trois seniors, originaires du littoral, d’Anvers et du Limbourg. Deux autres personnes âgées disparues ont par contre pu être sauvées à temps. La Cellule des Personnes disparues de la police fédérale se tient prête à intervenir.

Trois personnes âgées ont succombé au froid glacial en Belgique, rapporte ce jeudi le quotidien Het Laatste Nieuws. Un homme âgé qui n’était plus parvenu à retrouver son domicile est mort de froid au littoral. Un habitant d’Anvers a quant à lui eu un malaise à proximité de son domicile et est finalement décédé à cause du froid. La troisième victime est tombée dans de l’eau glacée dans le Limbourg.

"Par ce froid, nous disposons au maximum de 3 minutes pour sauver quelqu’un qui est tombé à l’eau", explique la police. "Nous ne disposons de toute façon jamais de trop de temps, mais par ces températures chaque seconde compte", renchérit Alain Remue de la Cellule des Personnes disparues.

Deux personnes âgées ont par contre pu être sauvées du froid par la Cellule. Un homme perdu dans sa voiture en panne a ainsi été retrouvé sur un chemin de terre. Et mercredi matin, une femme âgée et frappée de démence a été retrouvée en Flandre orientale avec la collaboration d’un hélicoptère. Elle était dans un état grave d’hypothermie.

La rapidité d’intervention étant encore plus essentielle par des températures sous zéro, la police locale prend immédiatement contact avec la Cellule des Personnes disparues. "La police est très rapide pour mettre en œuvre les grands moyens parce qu’elle se rend compte qu’il s’agit souvent de personnes âgées qui n’ont qu’une résistance limitée au froid", explique Alain Remue.