Belkacem condamné à deux ans de prison

Fouad Belkacem a été condamné à deux ans de prisons par le tribunal correctionnel d'Anvers. Le leader de l’organisation extrémiste Sharia4Belgium n’a pas été arrêté au terme de son procès devant le tribunal correctionnel d'Anvers, il peut encore aller en appel.

Ce vendredi, le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné le leader de Sharia4Belgium pour, entre autres, l'incitation à la haine, à la discrimination et à la violence envers les non-musulmans.  Fouad Belkacem été reconnu coupable de tous les chefs d'accusation et écope de deux ans de prison ainsi qu'une amende de 550 euros.

Belkacem était absent lors de l’audience mais avait l’intention de se rendre au tribunal pour le prononcé du jugement. Il a cependant été arrêté vendredi matin lors d’un contrôle de police à Anvers. Il a pu finalement gagner le tribunal pour s’entendre prononcer le jugement.

Le ministère public a ordonné son arrestation immédiate, mais le tribunal ne l’a pas suivi.

Anjem Choudary, un Britannique membre de la même organisation a lui été arrêté car il y avait un risque qu'il quitte le pays. Choudary a écopé de douze mois de prison pour les mêmes faits.

Ces dernières années de nombreuses petites vidéos ont été diffusées sur internet dans lesquelles les deux hommes appellent à la haine contre les non-musulmans.

Sur base de la loi Antidiscrimination, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme avait introduit plusieurs plaintes contre Sharia4Belgium ces deux dernières années et s'était constitué partie civile dans ce procès.

Belkacem était aussi poursuivi par les proches de la politicienne Marie-Rose Morel (ex-Vlaams Belang) pour avoir prononcé des insultes à son égard après sa mort. Il était aussi poursuivi par le leader anversois du Vlaams Belang, Filip De Winter et par le président de la N-VA Bart De Wever.

Belkacem peut encore interjeter appel contre ce jugement, l’affaire sera alors rejugée.