Menace d’une grève des pompiers

Le syndicat socialiste CGSP a lancé vendredi soir un appel à la protestation dès lundi. Il dénonce les décisions prises par la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet, lors du conseil des ministres restreint, au sujet d’une hausse de l’âge de la pension pour les pompiers. Impossible pour ce type de profession, estime le syndicat.

« La CGSP appelle le personnel des corps de pompiers à arrêter le travail à partir de lundi pour protester » contre les mesures décidées par la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet (CDH) lors du conseil des ministres restreint, indiquait ce vendredi en fin de soirée un communiqué du syndicat socialiste.

La CGSP dénonce avant tout le fait que l’âge de la pension pour les pompiers soit relevé à 62 ans et que de surcroît le système existant de congé préalable à la pension ait été mal adapté et relevé à l’âge de 58 ans. Le syndicat estime que le métier de pompiers est trop lourd physiquement que pour être encore exercé en toute sécurité à 62 ans. « Il s’agit d’une sécurité personnelle, mais aussi d’une sécurité collective et d’un soutien qualitatif à la population ».

Lundi, la ministre Milquet (photo) avait rencontré les syndicats dans le cadre de la réforme des pompiers. Elle avait alors notamment proposé de réintroduire la base légale du congé préalable. Les pompiers auraient donc la possibilité de partir à l’âge de 56 ans en 2012, mais ce seuil serait revu graduellement au fils des années pour atteindre 58 ans dès 2016.

Les syndicats doivent se réunir lundi matin pour se concerter sur les propositions du gouvernement fédéral.