Les amendes pour braconnage ont doublé en 2011

L’Agence flamande pour la Nature et la Forêt (Agentschap Natuur en Bos) a infligé l’an dernier plus de 400 amendes pour braconnage. C’est presque le double par rapport à 2010. Dans presque la moitié des cas, les animaux capturés ou tués sont des espèces protégées comme des rapaces ou des oiseaux chanteurs.

Plusieurs milliers de filets, d'appeaux, de colliers et autres dispositifs illégaux ont été saisis.

Les braconniers ont aussi pris pour cible les perdrix, les renards, les fouines et les cerfs. En outre il y a aussi de plus en plus souvent des pêches illégales d’anguilles et de perches.
Le braconnage se produit principalement en Flandre occidentale.
La ministre flamande de l’Environnement Joke Schauvliege (CD&V) voudrait faire passer le nombre de gardes nature de 26 à 40.