Accident d’un car belge en Suisse: 28 morts

Un bus belge s’est encastré mardi soir dans la paroi d’un tunnel à Sierre, dans le Canton du Valais en Suisse. Le car transportait des écoliers de Lommel (Limbourg) et Heverlee (Brabant flamand) qui rentraient d'un voyage de ski. L'accident a fait 28 morts, dont 22 enfants, et des blessés, dont certains sont dans un état grave. Les circonstances exactes du tragique accident ne sont pas encore connues.

Le car de la société Toptours d’Aerschot, qui circulait mardi soir en direction de Sion (Suisse) avec 52 personnes à bord, a percuté une paroi du tunnel autoroutier vers 21h15 entre les sorties est et ouest de Sierre (canton du Valais).

Le car a dévié de sa trajectoire pour une raison encore inconnue et s’est encastré dans la paroi du tunnel. Selon des témoins, le choc a été très violent, déchiquetant le bus.

Des écoliers de sixième primaire âgés d’une douzaine d’années et provenant de deux écoles - 't Stekske à Lommet (Limbourg) et Sint-Lambertus de heverlee (Brabant flamand) - avaient pris place à bord de cet autobus, après avoir séjourné dans la région. Ils devaient regagner la Belgique après des vacances de neige. Parmi les enfants de Lommel, il y avait 8 écoliers néerlandais qui suivent les cours au Limbourg.

Le bilan est très lourd : 28 personnes sont décédées, dont 22 enfants et 6 adultes. Il y aurait aussi 24 blessés, dont certains sont dans un état critique. L’identification formelle des victimes était encore en cours ce mercredi matin. Les services de secours sont arrivés rapidement sur place, avec des ambulances, plusieurs hélicoptères et 200 secouristes. Les victimes ont été acheminées vers divers hôpitaux de la région (à Sion, Viège, Berne et Lausanne).

Deux autres cars qui transportaient quelque 80 enfants d'écoles  de Beersel et Haasrode, qui avaient également séjourné à l'hôtel St-Luc et qui rentraient aussi des vacances de neige en Suisse, faisaient route en même temps que le car accidenté. Ils n'ont pas vu l'accident et sont rentrés ce mercredi matin, sains et saufs, en Belgique.

Aide aux proches des victimes

La police de Louvain a indiqué avoir prévenu tous les parents des écoliers concernés. Elle leur a proposé un soutien du service d’aide aux victimes ou de psychologues de l’hôpital universitaire de Gasthuisberg. Un plan d’intervention médical a également été mis en place par la ville de Louvain.

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a confirmé que son ministère a ouvert un numéro de crise, dès 9h : téléphone +32 (0)2/501.40. 00. Jusque-là, un contact était possible auprès de la police suisse : 0041 848 112 117. Consultez également le site www.swissinfo.ch pour de plus amples informations sur l'accident. 

L'armée belge a mis deux avions à disposition pour amener les familles des enfants du bus accidenté vers le lieu de la tragédie. Elles sont accompagénes de personnel médical et des psychologues, ainsi que des spécialistes en identification des victimes. Les avions devraient décoller vers 13h, après que les familles aient pu s'entretenir avec le Roi Albert II, la Reine Paola et le Premier ministre Elio Di Rupo.