10.000 témoignages de soutien sur les registres de condoléances à Lommel

Les deux registres de condoléances mis en ligne par la ville et l'école communale de Lommel 't Stekske avaient déjà recueilli, mercredi soir, près de 10.000 témoignages de soutien aux victimes et à leurs proches.

Outre internet, un registre papier est également accessible à la maison communale de Lommel.
 

Les cours ont repris, jeudi matin, dans les deux écoles touchées par le dramatique accident de car survenu mardi soir, à Sierre, qui a coûté la vie à 15 enfants de l'école communale de Lommel 't Stekske et à 7 enfants de l'école Sint-Lambertus de Heverlee. Des équipes de soutien et des programmes spéciaux ont été organisés dans les deux établissements.

Les mêmes scènes de tristesse se répètent encore devant les deux écoles. Les gens viennent s'y recueillir, déposer des fleurs ou des dessins d'enfants afin de montrer leur soutien aux victimes et à leurs proches.

"La reprise des cours était l'un des conseils donnés par les équipes psychologiques. La vie sociale doit reprendre son cours. Il est important pour les élèves de retourner à l'école afin de se voir, de parler de la catastrophe et de poser des questions", a indiqué le premier échevin de Lommel, Kris Verduyckt.

Une affiche avec les informations relatives à l'aide aux victimes sera distribuée dans les autres écoles de Lommel. Une réunion de crise et une conférence de presse seront organisées à la maison communale, jeudi en fin de matinée.

De nombreuses personnes font par ailleurs la file devant le registre de condoléances mis en place à la maison communale de Lommel, où les photos des victimes ont été affichées.

Plusieurs registres de condoléances ont été ouverts un peu partout en Belgique, notamment à Bruxelles, Louvain, Malines, Merchtem, Namur, Wavre, Mol, Jodoigne et Liège. Un registre a également été ouvert au parlement fédéral.