Le rapatriement des corps n'aura pas lieu ce jeudi

Les parents des enfants décédés dans le terrible accident d'autocar en Suisse ont pu se recueillir ce jeudi matin devant la dépouille de leur enfant dans le funérarium de Sion. Les corps ne seront rapatriés que vendredi, au plus tôt.

Il était 8h45 ce jeudi matin lorsqu'un premier groupe de parents s'est présenté au funérarium de Sion.

Les parents ont pénétré dans le bâtiment par couple. On leur a d'abord présenté des effets personnels de leur enfant, ensuite des photos et s'ils le désiraient, ils pouvaient ensuite se rendre auprès de la dépouille.

Trois corps n'avaient pas encore pu être identifié ce jeudi matin. Selon le commissaire de police de Sion, il faudra peut-être pratiquer des tests ADN.

Certains parents ont immédiatement quitté le funérarium d'autres sont restés plus longtemps sur place.

Le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven a déclaré qu'il fallait laisser aux parents le temps nécessaire pour  dire adieu à leur enfant.

Des familles des victimes sur les lieux du drame

Un autocar a quitté en milieu de journée le tunnel, bloqué à la circulation, à l'entrée du village de Sierre (sud) pour se rendre sur les lieux de l'accident.

"Les visites ont lieu en ce moment. Ces visites sont organisées toute la journée sur demande des familles", a précisé un porte-parole de la police suisse.

Des familles de victimes avaient quitté un peu plus tôt leur hôtel à Sion, à quelques kilomètres des lieux du drame, des fleurs à la main.

Sur un pont surplombant l'autoroute, des personnes ont déposé des bouquets de fleurs.

Pas de rapatriement de corps ce jeudi soir

Il n'y aura pas de rapatriement de corps de victimes de l'accident de Sierre ce jeudi soir, a fait savoir le porte-parole du Premier ministre Elio Di Rupo.

Un avion de transport militaire C-130 avec des cercueils quittera l'aéroport de Melsbroek pour Sion (Valais) jeudi à 17h00, mais il ne pourra plus revenir dans la soirée.

L'appareil ne peut en effet pas décoller de l'aéroport de Sion après la tombée de la nuit.

Il n'est toutefois pas impossible que l'Airbus transportant des familles reviennent encore ce jeudi soir de Genève.