Près de 1.500 Wallons embauchés en Flandre en 2011

La coopération entre les services flamand et wallon de l'emploi et de la formation, le VDAB et le Forem, a permis l'an dernier à 1.467 demandeurs d'emploi wallons de trouver de l'embauche en Flandre, soit 13% de plus qu'en 2010.

C'est ce qu'il ressort d'une question adressée par la députée flamande Martine Fournier (CD&V) au ministre flamand de l'Emploi Philippe Muyters (N-VA).

Ce résultat reste toutefois très légèrement en-deçà de l'objectif fixé par les deux organismes, qui était de 1.500. Le ralentissement de l'économie en serait la cause principale.
L'objectif des équipes conjointes VDAB-Forem pour 2012 est à nouveau de 1.500 embauches wallonnes en Flandre.

Les difficultés sur le marché de l’emploi étant différentes d’une région à l’autre, les divers services publics de l’emploi et de la formation collaborent depuis quelques années.

Des formations (en langues, notamment) sont organisées pour soutenir les actions interrégionales axées sur les pénuries de main-d’œuvre et la mise à l’emploi de demandeurs d’emploi wallons.

Depuis 2008, trois équipes mixtes VDAB/le Forem (petite photo) ont été mises en place le long de la frontière linguistique. Elles assurent la gestion active des postes de travail, sélectionnent les candidats et, au besoin, les accompagnent dans les entreprises.

Le taux de chomâge est près de deux fois plus élevé en Wallonie qu'en Flandre. Au total quelques dizaines de milliers Wallons travaillent en Flandre, surtout dans l'industrie, la construction, le secteur du transport et pour une petite partie aussi comme saisonniers dans la fruiticulture dans le Limbourg.