Lommel a dit adieu à ses victimes

Quelque 6.000 personnes ont fait leurs adieux mercredi dans la Soeverein Arena de Lommel aux 17 victimes de la localité décédées dans l'accident de car survenu mardi dernier à Sierre dans le Valais (Suisse). Près de 5.000 personnes avaient pris place à l'intérieur de la salle. Un millier d'autres ont suivi la retransmission de la cérémonie sur les écrans installés à l'extérieur du complexe.

Des militaires ont formé mercredi matin une haie d'honneur avant de porter les 15 cercueils à l'intérieur de la salle: 14 cercueils blancs pour les enfants et un cercueil de couleur brune pour l'instituteur. Les photos de deux autres victimes lommeloises dont les proches avaient choisi une autre forme d'hommage ont également été affichées. Les 14 enfants devaient quitter l’école primaire de Lommel en juin, leur instituteur participait aux classes de neige depuis 25 ans.

"Tous ensemble soyons forts"

La cérémonie d'adieu était présidée par le chanteur Bart Peeters. Les allocutions du bourgmestre de Lommel Peter Vanvelthoven et de la directrice de l'école primaire 't Stekske, Nicole Gerits, ainsi que les témoignages des proches des victimes étaient entrecoupés de morceaux de musique interprétés par le choeur féminin Scala, Clouseau et Bart Peeters.

Sur un écran géant on pouvait distinguer les empreintes des mains des enfants. "Un chef-d'oeuvre réalisé lors des classes de neige en Suisse qu'ils avaient appelé: "Ensemble nous sommes forts".  "Soyons aussi forts tous ensemble" a déclaré Bart Peeters.

"Trop d'avenir nous a été arraché"

C’est ensuite le bourgmestre de Lommel qui a pris la parole. "Trop d’avenir nous a été arraché" a déclaré Peter Vanvelthoven, un sanglot dans la voix.

"Et puis, la nuit est tombée. Le printemps hésite. La neige est dans notre cœur et ne permet pas au printemps de sortir".

A la demande des familles, le bourgmestre de Lommel a ensuite remercié en français la délégation suisse pour son aide et son soutien.

Le roi Albert II et la reine Paola étaient présents, ils ont salué au début de la cérémonie les familles des victimes et leur ont présenté leurs condoléances.

D'autres personnalités parmi lesquelles le prince héritier Willem-Alexander des Pays-Bas et son épouse la princesse Maxima, la présidente de la Confédération helvétique Eveline Widmer-Schlumph, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le Premier ministre Elio Di Rupo et son homologue néerlandais Mark Rutte et le ministre président flamand Kris Peeters ont également assisté à l'hommage.

Un grand cœur composé de roses blanches a été placé derrière les cercueils. Au début de la cérémonie, les familles et les proches y ont placé chacun une rose rouge dans le centre.

Dans le centre de Lommel la plupart des commerces étaient fermés, sur la route des rubans blancs ont été attaché aux arbres.

Une cérémonie aura lieu demain jeudi à Louvain pour les victimes d’Heverlee. "Le pays tout entier est triste, le pays tout entier partage votre chagrin pour les victimes d’Heverlee" a déclaré Bart Peeters. 

La cérémonie a pris fin aux environs de 14 heures sur un morceau de musique interprété par Scala et le pianiste Jean-Marie Van Broeckhoven. Les 15 cercueils ont alors été sortis par les militaires.

A l'extérieur un mur "de consolation" avait été placé sur lequel les participants à la cérémonie pouvaient écrire un petit mot ou accrocher un dessin.