"La Flandre doit rester prudente"

Dans une interview accordée ce mardi au quotidien financier De Tijd, le ministre-président wallon Rudy Demotte met en garde que "la Flandre vit actuellement ce qui est arrivé à la Wallonie il y a 50 ans". Elle doit donc rester modeste selon lui. Demotte admet aussi que sa Région a encore un long chemin à parcourir.

Rudy Demotte (PS) estime que la Wallonie, dont il est le ministre-président, est sur la bonne voie. « Un nombre croissant d’entrepreneurs investissent en Wallonie. La Région est en train de changer », déclare le socialiste wallon dans les pages du quotidien financier flamand De Tijd. « Plus de 15.000 entreprises ont participé au Plan Marshall, ce qui a permis de créer près de 30.000 nouveaux emplois à temps plein ».

« Mais le plus important est que la mentalité est en train de changer en Wallonie. Les Wallons avaient perdu leur confiance en eux et leur fierté. Le Plan Marshal leur a permis de reprendre leur sort en main ».

« Il y a moins d’un siècle, la Wallonie était l’une des régions industrielles les plus fortes au monde. Mais à l’époque, on a administré des soins palliatifs à la Wallonie et donné des vitamines à la Flandre. L’industrie vieillie est morte. La Flandre vit actuellement progressivement ce qui est arrivé à la Wallonie il y a 50 ans », affirme Demotte.

Le ministre-président wallon trouve que la Flandre ferait bien de rester modeste. « C’est le symptôme de la quatrième génération. Celle-ci vend le lot. C’est une leçon en humilité pour tout le monde. Vous avez beau être le premier, vous devez rester prudent », conclut Rudy Demotte.