Le prince Friso reste administrateur de Telenet

Bien qu’il soit toujours dans un coma profond à la suite de son accident au ski en Autriche en février dernier, le prince néerlandais Johan Friso conserve pour le moment son mandat d’administrateur, indique le rapport annuel de la société malinoise de télécommunications.

Le 17 février dernier, alors qu’il se trouvait avec sa femme Mabel Wisse Smit et leurs deux filles à Lech am Arlberg (photo), en Autriche, pour des vacances de ski, le second fils de la reine Beatrix des Pays-Bas et du prince consort allemand Claus van Arnsberg effectuait une descente hors des pistes et était victime d’une avalanche.

Bien que les secours soient arrivés rapidement sur place, le prince de 43 ans était dans un état grave, transporté à l’hôpital universitaire d’Innsbruck. Une semaine plus tard, les médecins autrichiens communiquaient leur diagnostic : Friso est dans un coma profond, dont il pourrait éventuellement sortir dans quelques mois, voire quelques années. Il est aussi possible qu’il ne se réveille jamais. Et s’il se réveille, il est très probable qu’il ne retrouvera pas ses entières facultés. Depuis, le prince a été transféré dans un hôpital de Londres, la ville où il réside avec sa famille.

Johan Friso d’Orange-Nassau est administrateur indépendant de la société malinoise de télécommunications Telenet depuis 2004. L’an dernier, il a siégé lors des sept convocations du conseil d’administration et des trois réunions du comité d’audit, et a perçu pour cela une rémunération de 47.500 euros.

Dans le rapport annuel qu’elle présentait ce mardi, la société Telenet a indiqué que Friso conserve pour le moment son mandat d’administrateur. Le conseil d’administration est bien conscient du fait que le prince n’assistera plus avant longtemps aux réunions, mais « au vu de la situation actuelle, le conseil d’administration a décidé de n’apporter aucune modification à son mandat », précise le rapport annuel.