Un car Toptours sous la loupe des enquêteurs suisses

Les membres de la commission rogatoire suisse, qui se trouvent depuis dimanche soir en Belgique dans le cadre de l'enquête sur la cause de l'accident du bus belge à Sierre en Suisse, ont visité mardi l'agence de voyage Toptours à Aerschot.

En collaboration avec la police belge, les enquêteurs suisses ont réalisé une expertise technique d'un autocar identique à celui qui a été accidenté en Suisse. Des auditions ont également été réalisées, a rapporté mercredi le parquet de Louvain.

La commission rogatoire suisse est composée du procureur général du canton du Valais et de six policiers. Lors de la visite de la société Toptours, propriétaire de l'autobus accidenté, cinq policiers suisses étaient présents, de même que cinq membres de la police d'Aerschot, un expert de la police de la circulation fédérale de la route du poste de Bertem, deux enquêteurs du laboratoire de la police judiciaire fédérale de Louvain et un interprète.

Les enquêteurs suisses doivent interroger également cette semaine les enfants qui ont survécu à l'accident. Lundi, ils se sont concertés avec les parents de ces derniers pour définir les modalités des auditions. Celles-ci sont prévues chaque jour de la semaine.