“Tous les budgets à l’équilibre en 2015”

Le Conseil supérieur des Finances recommande à la Flandre, Bruxelles, la Wallonie et le gouvernement fédéral d’aboutir à un budget en équilibre en 2015. La tâche sera surtout rude au niveau du budget fédéral.

Jusqu’à présent, le Conseil supérieur des Finances préconisait un effort à 65% pour le fédéral et à 35% pour les Régions. Mais il semble à présent que chacun devra faire table rase de ses propres comptes. Cela signifie que le gouvernement fédéral ne devra plus fournir un effort de 65% mais bien de 90%.

Concrètement, le gouvernement fédéral devra épargner au total 10,5 milliards d’euros entre 2013 et 2015, une somme qui représente 2,7% du PIB. Si l’effort demandé avait été maintenu à 65%, comme lors des précédents conseils, le gouvernement aurait alors dû chercher 3 milliards d’euros en moins.

De leur côté, les entités fédérées devront chacune fournir un effort budgétaire de 800 millions d’euros pour aboutir à l’équilibre.

Ce changement de cap du Conseil quant aux efforts à fournir a des raisons politiques : la Flandre est en effet très peu encline à aider le fédéral tandis que la Wallonie et Bruxelles le sont de moins en moins. La raison est aussi économique: les Régions ne pouvaient pas supporter la charge financière de 35% vu les dépenses qu'elles doivent consentir dans des domaines capitaux pour la relance, notamment au niveau de l’enseignement, la recherche et le développement.

Le Conseil supérieur de la Justice se dit aussi conscient que le fédéral ne pourra pas supporter la charge dans l'environnement législatif actuel. Il préconise dès lors une réforme de la loi de financement, ainsi que le transfert aux Régions des "compétences usurpées".