Le joueur de Courtrai N’Diaye contrôlé positif

Le milieu de terrain du FC Courtrai Ismaïl N'Diaye a été contrôlé positif à un produit dopant après le match entre Courtrai et Mons le 11 février dernier, rapporte lundi sport/Foot Magazine dans son édition néerlandophone. Le dossier est entre les mains du Tribunal antidopage flamand (VDT) et le procureur fédéral de l'Union belge de football (URBSFA) a été mis au courant, selon l'hebdomadaire.

"Le joueur n'a pas demandé de contre-expertise", a déclaré Guy Craybex, vice-président du VDT. "Il s'agit bien d'un contrôle positif, pas d'un problème de whereabouts", a-t-il ajouté.

Le procureur de l'Union belge a été informé de l'existence du dossier. Le VDT va maintenant mettre sur pied une commission, qui va mener une enquête et entendre le joueur de 28 ans.

"Le Tribunal antidopage flamand suit le code de l'AMA (Agence mondiale antidopage, ndlr). La sanction est donc en principe de deux ans de suspension", selon Guy Craybex. "Peu importe le produit qui a été détecté ou la manière dont il améliore les performances. La preuve de la présence du produit dans l'organisme est suffisante".

Ismaïl N'Diaye, arrivé l'été dernier à Courtrai, est le premier cas de dopage concernant un joueur de football traité par le VDT.