"Des équipes bruxelloises trop agressives"

L’équipe de jeunes KHO Huizingen (Brabant flamand) quittera à la fin de la saison la 3ème provinciale de football. Le président du club, Eric de Greef estime que les équipes bruxelloises sont beaucoup trop agressives. Le weekend dernier trois joueurs de douze ans ont été brutalement taclés et ont dû quitter le terrain. Un des joueurs avait même le pieds cassé.

Face à l’agressivité répétée de certaines équipes bruxelloises, l’équipe KHO Huizingen a décidé de quitter les divisions provinciales à la fin de la saison et de jouer en régionale la saison prochaine.

KHO Huizingen ne pourra plus rencontrer que des équipes du Pajottenland (sud-ouest de Bruxelles). "Nous sommes conscients que le niveau des rencontres sera inférieur, mais cela doit tout de même rester un jeu" a déclaré le président du club Eric de Greef à la VRT.
"La tension est beaucoup trop forte même avant de pénétrer sur le terrain. Nous sommes une équipe flamande et cela ne plaît pas à toutes les équipes bruxelloises. Il faut tout de même que cela reste agréable".
"Les tensions ne sont pas uniquement d’ordre communautaire, les équipes bruxelloises jouent de manière trop agressive", ajoute de Greef, "nos joueurs sont frappés sur le terrain et ensuite on se moque d’eux comme s’ils étaient des poules mouillées".