Nul blanc entre le Standard et Anderlecht

On a assisté à un classico décevant entre le Standard de Liège et le Sporting d’Anderlecht vendredi soir, lors de la 2è journée des Playoffs 1, les deux équipes se sont quittées sur le score de 0 à 0. Le Standard a surtout dominé en début et en fin de rencontre mais n’a pas pu concrétiser ses occasions. Ce partage n'arrange aucune des deux équipes.

À la 10e minute, le gardien d’Anderlecht Proto devait se coucher pour capter une tête de Kanu.

Cinq minutes plus tard, une frappe tendue de Gillet était déviée par Bolat. Gonzales voyait ensuite son tir repoussé par Proto (28e), puis Goreux ne cadrait pas des 20 mètres (33e).
Entre la 70 et la 73e, le Standard se créait trois grosses occasions, à chaque fois sur le côté droit: tout d'abord Goreux se heurtait à Proto, qui déviait en corner. Sur le corner, après une déviation manquée par Kanu, le ballon arrivait à Gonzales. Proto repoussait à nouveau, du pied cette fois. Enfin, Buyens, seul devant Proto, tirait à côté.
A la 80e minute, l'arbitre van de Velde annulait un but à Kanu pour hors-jeu. Suarez, en contre, se présentait seul devant mais Bolat, qui remportait le duel (85e). À la 90e, Proto repoussait brillamment un tir de Gakpe. Le ballon était récupéré par Mujangi Bia, qui tirait à côté.

Anderlecht nerveux

Les joueurs d’Anderlecht sont de plus en plus nerveux, la semaine dernière ils n’ont pas pu battre Courtrai (1-1° et n’ont toujours pas gagné depuis le début des Playoffs1. Anderlecht est toujours en tête du classement avec 36 points, mais les Bruxellois pourraient être dépassés par le FC Bruges (34 pts) en cas de victoire des Blauw en zwart dimanche à Courtrai. Anderlecht, 36 points, pourrait perdre sa première place au classement au profit du FC Bruges (34 points) qui se déplace à Courtrai dimanche. Samedi, La Gantoise, (3e, 31 points) rend visite à Genk samedi. Le Standard garde lui sa 4e place avec 27 points.

Les joueurs d'Anderlecht ne parlent plus à la presse

Les joueurs du RSCA Anderlecht ont décidé de ne pas s'adresser aux media "pour le moment", a indiqué le club bruxellois vendredi soir.

"Le sentiment réside depuis un bon moment dans le groupe. La façon dont le club a été traité par certains média n'a pas été juste. Si la presse est correcte, nous le serons également", a expliqué Lucas Biglia, le capitaine du Sporting.