Une chaîne néerlandaise ne respecte pas le caractère flamand de Tervuren

Un magasin de la chaîne néerlandaise Zeeman implanté à Tervuren (Brabant flamand) diffuse de la publicité en français et emploie du personnel francophone, ignorant ainsi le caractère flamand de la commune.

Une douzaine de manifestants du Taal Aktie Komitee (TAK) ont mené jeudi soir une opération contre le magasin Zeeman de Tervuren. Ils ont fermé les portes du magasin à l'aide d'une chaîne et placardé une affiche avec l'inscription "Fermeture définitive en raison du non-respect du caractère flamand de Tervuren".

"Les propriétaires de cette enseigne persistent dans le caractère francophone du magasin. Non seulement le personnel refuse de parler le néerlandais, mais en plus les affiches sont uniquement en français. Nous continuerons d'agir aussi longtemps que cette situation perdurera", a déclaré le porte-parole du mouvement.

Des lettres de protestation avaient déjà été adressées les semaines précédentes au magasin par le bourgmestre de la commune, Bruno Eulaerts (GT-VLD), qui réagissait aux plaintes de plusieurs habitants. Ce dernier a fait savoir qu'il engagerait lui aussi "une action" si la situation ne changeait pas rapidement.

"Il faudra du temps"

"Nous sommes conscients qu'il existe un problème linguistique dans notre filiale de Tervuren. Nous sommes en train de le régler en engageant du personnel néerlandophone, mais cela demande du temps", a indiqué le porte-parole de la chaîne néerlandaise de magasins Zeeman, en réaction à l'action de protestation menée jeudi soir par une douzaine de membres du Taal Aktie Komitee (TAK).
Selon M. Van Der Born, le fait que le magasin affiche des promotions publicitaires uniquement en français résulte d'une erreur logistique de la maison mère, qui a envoyé les mauvaises affiches à Tervuren. Zeeman assure également chercher une solution au problème d'utilisation du néerlandais par le personnel.