Broederlijk Delen récolte 3,4 millions d’euros

La campagne du Carême de récolte de fonds de l’ONG catholique flamande au bénéfice de projets d’organisations du Sud qui luttent contre l’injustice et la pauvreté attirait cette année l’attention sur les irrégularités dans l’industrie minière en Amérique latine. Avec le slogan "Laissez-les tirer leur plan. Nous tirons avec eux" (photo principale), la campagne de Broederlijk Delen a permis de récolter environ 3,4 millions d’euros.

L’organisation non-gouvernementale flamande Broederlijk Delen - pendant de l’organisation Entraide et Fraternité en Belgique francophone - a annoncé ce lundi dans un communiqué que sa campagne de récolte de fonds du Carême a rapporté cette année environ 3,4 millions d’euros. Soit à peu près le même montant qu’en 2011. La campagne avait lieu du 22 février au 8 avril et mettait l’accent sur les irrégularités dans l’industrie minière en Amérique latine.

De grandes entreprises minières, avides de gains, ne respectent pas la santé, les circonstances de vie ni le droit de participation de la population locale dans certains pays d’Amérique du Sud, précise Broederlijk Delen. Sa campagne était soutenue cette année notamment par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et par le chanteur flamand Axl Peleman.

L’ONG flamande qui s’occupe de coopération au développement avait aussi lancé cette année l’initiative « Des kilomètres pour le Sud ». Quelque 28.000 participants ont parcouru ensemble 221.294 kilomètres (soit l’équivalent de cinq fois le tour du monde) et se sont fait parrainer. La crise économique ne semble pas avoir refroidi ni les participants, ni les bénévoles, ni les donateurs, concluait Lieve Herijgers, directrice de Broederlijk Delen.