Raf Simons devient directeur artistique chez Dior

Le styliste limbourgeois de 44 ans (photo principale), dont la première collection pour la grande maison de couture française sera présentée à Paris en juillet, succède au créateur britannique John Galliano, renvoyé en mars 2011. Raf Simons a affirmé mesurer "l’honneur et la responsabilité qui me sont donnés de diriger la création de la marque française la plus célèbre au monde".

Le styliste né en janvier 1968 à Neerpelt, dans le Limbourg, sera responsable chez Dior de la haute couture, du prêt-à-porter et des accessoires féminins, a précisé ce lundi soir la célèbre maison de couture française. Elle s’est dite « enthousiaste » d’accueillir « l’un des plus grands talents actuels, pour poursuivre l’œuvre de son fondateur. Il va inspirer et propulser dans le 21e siècle le style que Monsieur Dior a lancé depuis l’ouverture de sa maison et qui a changé, dès sa première collection, les codes de l’élégance mondiale ».

Quant à Raf Simons, il s’est réjoui de sa nomination, affirmant qu’à ses yeux « la maison Dior est le symbole de l’élégance absolue. Son savoir-faire unique m’inspire un profond respect ». Le nom du très discret créateur belge - connu pour sa mode minimaliste exigeante, volontiers avant-gardiste, à priori à l’opposé du style souvent baroque et provocateur de son prédécesseur John Galliano - circulait depuis plusieurs mois.

En mars 2011, Galliano avait été mis à pied par la maison de couture française après des plaintes pour insultes antisémites et une vidéo infamante qui avait fait le tour du monde sur internet. La justice française avait condamné le créateur britannique en septembre dernier à 6.000 euros d’amende avec sursis.

En juillet, la première collection de Raf Simons pour Dior sera présentée à Paris. Après avoir étudié le design industriel et débuté sa carrière comme créateur de mobilier, le Limbourgeois collabora avec le créateur de mode anversois Walter Van Beirendonck. En 1995, il sortait sa première ligne masculine sous son propre nom. Brillant élève de l’école belge aux côtés de Martin Margiela et Dries Van Noten notamment, Simons créa en effet d’abord pour l’homme avant de se tourner vers le prêt-à-porter féminin.

En février dernier, la marque allemande Jil Sander, dont Raf Simons était le créateur artistique depuis 2005, créait la surprise en annonçant son départ. Quelques jours plus tard, le Belge présentait à Milan sa dernière collection pour la marque allemande.