Des manifestants refusés pour un vol vers Israël

Quelque 150 personnes ont manifesté ce dimanche matin à l’aéroport de Zaventem parce qu’un groupe de 60 Belges au moins de la mission internationale « Bienvenue en Palestine » n’a pu monter à bord d’un avion à destination de Tel Aviv. Le groupe voulait se rendre en territoires palestiniens via Tel Aviv, pour y participer à une réunion internationale de solidarité, mais certains de ses membres figurent sur une liste de personnes interdites d’entrée en Israël.

Un groupe d’environ 60 Belges voulait prendre l’avion ce dimanche matin depuis Brussels Airport à destination de Tel Aviv, pour se rendre ensuite en territoire palestinien, où doit avoir lieu la rencontre internationale « Bienvenue en Palestine ». Mais encore avant que le vol ne décolle, une vingtaine des membres de ce groupe ont appris de la compagnie aérienne Brussels Airlines qu’ils ne pouvaient pas monter à bord.

Israël a en effet publié une liste de personnes qui ne sont pas autorisées à entrer sur son territoire. Brussels Airlines a indiqué que les compagnies aériennes suivent cette législation d’immigration. Si un pays affirme que certains ressortissants ne peuvent entrer sur son territoire, alors les compagnies aériennes n’ont pas le droit de laisser monter ces personnes à bord de leurs appareils, précise la compagnie belge.

Cette décision a entraîné une action de protestation à l’aéroport de Zaventem. Quelque 150 personnes ont manifesté aux comptoirs réservés au check-in des compagnies Brussels Airlines, Swissair et Lufthansa. La police a interpellé certains des manifestants. « Quelque 80 personnes qui avaient réservé via Brussels Airlines n’ont pas pu embarquer, ainsi qu’une quinzaine d’autres qui voyageaient via Lufthansa et Swissair vers Israël. (…) Israël a clairement mis la pression sur ces compagnies aériennes et le gouvernement belge a, de manière regrettable, coopéré à cette intimidation », déclarait Jan Dreezen de Solidarité Palestine, l’un des initiateurs de la mission « Bienvenue en Palestine ».

L’opération « Bienvenue en Palestine », organisée pour la troisième année consécutive, consiste pour 1.500 militants, dont 100 Belges et entre 500 et 600 Français, à se rendre à Bethléem, en territoires palestiniens, pour inaugurer une école internationale.

La compagnie aérienne Brussels Airlines a laissé entendre qu’elle rembourserait les passagers qui se sont vu refuser l’accès à bord du vol pour Tel Aviv.