Explosion du nombre de caméras de surveillance

En deux ans, le nombre de déclarations de caméras de surveillance à tripler en Belgique. La Commission de protection de la vie privée met en garde contre l'usage parfois illégal de ces caméras.

Ces deux dernières années, la Commission de protection de la vie privée a vu le nombre de déclarations de caméras de surveillance quasiment tripler, passant de 6.552 déclarations en janvier 2010 à 18.041 aujourd'hui. Ces chiffres sont publiés dans le quotidien De Tijd.

On ne connait pas le nombre précis de caméras de surveillance installées en Belgique car lorsqu’une demande est introduite, elle compte en général pour plusieurs caméras.
Sur ces 18.041 caméras, 17.763 sont installées dans des "endroits fermés", comme des entreprises ou des supermarchés. Le reste, soit 278, sont déclarées par les communes, qui peuvent en installer dans les rues.
Malgré l'entrée en vigueur, ces 5 dernières années, de règles spécifiques pour l'installation et l'utilisation de caméras de surveillance, il y a encore à l'heure actuelle de nombreuses confusions et pratiques illégales, selon une analyse de la Commission.
Cette dernière met d'ailleurs en garde contre l'utilisation illégale de caméras. Ainsi, certains employeurs installent des caméras pour prévenir le vol par des extérieurs à la société mais ils y auraient aussi recours pour surveiller leur personnel. Les services policiers feraient également parfois un usage illégal des caméras.