Le retour volontaire de demandeurs d’asile augmente

Au cours du mois de mars dernier, le nombre de départs volontaires de demandeurs d’asile des centres d’accueil qui leur sont destinés a pour la première fois dépassé le nombre d’entrées. C’est ce qu’indique l’agence fédérale Fedasil. Le nombre de demandeurs d’asile qui rentrent de leur propre gré dans leur pays d’origine est apparemment en hausse, alors qu’en 2011 plus de 25.000 personnes ont introduit une demande d’asile dans notre pays. Soit nettement plus qu’en 2010.

La Secrétaire d’Etat à l’Asile et à l’Immigration, Maggie De Block (Open VLD), a annoncé ce mercredi qu’entre le premier trimestre de 2011 et le premier trimestre de cette année le nombre de retours volontaires de demandeurs d’asile en Belgique a augmenté de 40%. Quelque 678 personnes qui avaient été hébergées par l’agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) au premier trimestre de l’an dernier sont en effet retournées volontairement dans leur pays d’origine. Pendant les trois premiers mois de cette année, le nombre de retours volontaires est monté à 970.

La Secrétaire d’Etat (photo) inaugurait ce mercredi un nouveau centre de transit à Steenokkerzeel (Brabant flamand), baptisé Caricole. « Dans ce nouveau centre de transit fermé, on travaillera sur le retour volontaire », a précisé Maggie De Block. « La manière dont on prépare les étrangers au retour dans leur pays est d’ailleurs de plus en plus rationnelle et de plus en plus efficace ».

Le programme de retour volontaire mis en place par l’Office des Etrangers semble également bien fonctionner. L’Office a en effet recensé en 2011 quelque 512 cas de demandeurs d’asile qui sont retournés de leur propre gré dans leur pays d’origine. Et durant le premier trimestre de 2012, quelque 319 étrangers ont déjà décidé de quitter volontairement la Belgique.

La Secrétaire d’Etat à l’Asile s’est également réjouie du fait que depuis le milieu du mois de janvier dernier, tous les demandeurs d’asile qui ont demandé un hébergement ont pu en obtenir un. « Cela me fait très plaisir que plus personne n’ait dû être renvoyé dans la rue », déclarait Maggie De Block. Elle précisait que la pression sur le réseau d’accueil des demandeurs d’asile diminue progressivement.

Plus de 25.000 demandeurs d’asile en 2011

La Secrétaire d’Etat à l’Asile et l’Immigration a également rappelé ce mercredi que 25.478 personnes ont introduit, en 2011, une demande d’asile en Belgique, tant depuis l’intérieur du pays qu’à l’aéroport de Zaventem. Un chiffre qui est en nette augmentation par rapport à 2010, où on avait enregistré environ 17.000 demandes d’asile, a précisé le directeur général de l’Office des Etrangers, Freddy Roosemont.

Les trois nationalités qui ont introduit le pourcentage le plus élevé de demandes d’asile l’an dernier sont les Afghans (2.758 demandes), les Guinéens (2.134) et les Irakiens (1.948). Rien qu’à la frontière, quelque 711 personnes ont demandé l’asile, à savoir 172 Irakiens, 59 Congolais et 50 Palestiniens.

Le nouveau centre de transit fermé Caricole, à Steenokkerzeel (Brabant flamand), inauguré ce mercredi par Maggie De Block supplantera dès le mois de mai le centre de transit 127 et le centre INAD dans l’aéroport de Zaventem. Il possède en effet 90 lits.