Véritable baby-boom à Planckendael

Le parc animalier en région malinoise a accueilli 11 nouveaux pensionnaires rien qu’en ce mois d’avril, parmi lesquels un bébé chameau. Mais ce n’est pas tout. Quelque 50 couples d’animaux attendent encore des jeunes pour les mois à venir.

Les onze nouveaux pensionnaires du parc de Planckendael sont nés entre la fin du mois de mars et le milieu de ce mois d’avril, mais certains ne commencent que maintenant à s’aventurer dans leur enclos extérieur, à la vue des visiteurs.

Le 14 avril, la chamelle Badia donnait naissance à Neela, sous les yeux du public. Alors que pendant les premières 24 heures de son existence, cruciales, Neela n’avait pas envie de boire, tout est maintenant rentré dans l’ordre, précise le parc animalier.

Le 11 avril, un petit veau femelle est sorti dans l’enclos. Les soigneurs, qui n’avaient pas remarqué la grossesse de la mère, ont eu la surprise de leur vie. Quelques jours plus tôt, ce sont deux bébés ouistitis qui ont vu le jour à Planckendael, rejoignant ainsi les cinq ouistitis qui vivent dans le parc malinois. « La mère ne porte jamais ses petits sur le dos. Ils viennent chez elle seulement pour se nourrir. Les petits ouistitis s’accrochent tour à tour au dos de leur papa, ou à celui de leurs frères et sœurs. Ils sont extrêmement vifs et observent déjà tout », précisait le parc. Fin mars, un bonobo y était aussi déjà né.

Quatre bébés maras et trois jeunes onyx algazelles - une espèce très rare, qui n’existe plus dans la nature - attendent aussi les visiteurs, dans les continents américain et africain de Planckendael.

Et ce n’est pas tout : une cinquantaine de couples d’animaux sont dans l’attente d’un heureux événement, pour l’un de ces prochains mois !