Condamnées pour maltraitance dans une crèche

Le tribunal correctionnel de Malines a condamné vendredi une mère et sa fille à des peines avec sursis pour avoir maltraité des enfants dont elles avaient la responsabilité dans leur crèche "De Zeven Dwergen". Les deux femmes étaient accusées d’avoir frappé et fait tomber des bébés.

Les deux femmes avaient déjà été accusées de maltraitance il y a six ans après le décès d’un bébé dans leur crèche. Ce dernier était mort étouffé par son propre vomi. La mère et sa fille avaient toutefois été acquittées en appel, et avaient ainsi pu rouvrir temporairement leur établissement.

A la suite de ce procès, d’autres parents ont porté plainte, avançant que les deux exploitantes de la crèche avaient frappé leurs enfants ou les avaient faits tomber.

Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Malines a rendu son verdict. La mère a ainsi été condamnée pour neuf faits de coups et blessures, la fille pour un fait. Le tribunal a parlé de "faits très graves" qui "témoignent d'une absence de norme et d'un manque de respect de l'intégrité physique et mentale des enfants".

Les sanctions s’élèvent à 18 mois avec sursis et 550 euros d'amende pour la mère. Sa fille écope de huit mois avec sursis, et de trois mois avec sursis pour consommation de cocaïne et ainsi que d'une amende de 5.500 euros.

Les deux femmes devront également se conformer à des conditions strictes, notamment une interdiction d'exercer toute profession ayant un lien avec des mineurs d'âge. Kind & Gezin a par ailleurs confirmé que les deux femmes n’obtiendraient plus jamais de permis d’exploitation de crèche.

Les parents des enfants qui s'étaient constitués parties civiles ont reçu chacun 1.000 euros de dédommagement.