Ce qui change ce 1er mai

Les pharmaciens seront obligés de délivrer les antibiotiques les moins chers, les coffee shops du sud des Pays-Bas ne seront plus accessibles aux Belges et la VRT lance sa 3e chaîne de télévision.
  • Ce 1er mai, la VRT lance sa troisième chaîne de télévision. Ketnet, la chaîne pour enfants aura donc à partir de ce mardi un canal distinct.

Grâce à ces trois chaînes de télévision à part entière, Canvas et Ketnet peuvent diffuser leurs programmes respectifs sur des canaux séparés.

Ketnet n’est donc plus obligé d’interrompre ses programmes pour les retransmissions sportives et les autres émissions sur la deuxième chaîne. Ketnet restera encore présente deux semaines sur le deuxième canal qu’elle partage avec Canvas afin de permettre aux téléspectateurs de trouver le nouveau canal. Mais à partir du 14 mai le deuxième canal sera entièrement disponible pour Canvas.

Ketnet diffusera ses émissions quotidiennes pour enfant entre 6 h du matin et 20 h. Le programme est structuré selon un modèle établi avec des blocs de transmission différents adaptés aux besoins et à la disponibilité des enfants. La programmation sera différente durant les week-ends et jours fériés.

Fin du tourisme de la drogue à Maastricht

  • Le coffe shops situés dans le sud des Pays-Bas ne seront plus accessibles aux Belges à partir du 1er mai.

La "carte cannabis", (wietpas) visant à réserver l'accès des coffee shops aux seuls résidents des Pays-Bas, doit être introduite ce mardi dans le sud du pays.
A Maastricht, où 1,4 million de touristes de la drogue viennent s'approvisionner chaque année en cannabis, certains propriétaires de coffee shops ont assuré qu'ils braveraient la nouvelle législation.

Les autorités municipales ont de leur côté indiqué être prêtes à faire respecter la mesure et de sévir si besoin était, notamment en ordonnant la fermeture temporaire d'un établissement.

La "carte cannabis" doit être appliquée à partir de mardi dans les provinces du sud des Pays-Bas (Zélande, Brabant-Nord et Limbourg), frontalières avec la Belgique et l'Allemagne, et en 2013 dans le reste du pays.

Les 670 coffee shops néerlandais doivent devenir des "clubs fermés" comptant au maximum 2.000 membres, domiciliés aux Pays-Bas et âgés de plus de 18 ans.

Cette nouvelle législation est destinée à lutter contre les nuisances provoquées par l'afflux de millions d'étrangers venant s'approvisionner en cannabis aux Pays-Bas.

De leur côté, les bourgmestres des communes belges proches de la frontière néerlandaise craignent une hausse du trafic illégal de cannabis à partir de mardi. Plusieurs réunions ont déjà eu lieu afin de renforcer la collaboration policière entre la Belgique et les Pays-Bas.

Délivrer l'antibiotique le moins cher

  • A partir de ce mardi, les pharmaciens sont dans l’obligation de délivrer les antibiotiques les moins chers en cas de traitement aigu.

A partir du 1er mai, les pharmaciens seront dans l'obligation de délivrer l'un des antibiotiques ou des antimycosiques les moins chers en cas de traitement aigu.
A cette date, si une prescription d'antibiotique ou d'antimycosique mentionne une marque, le pharmacien devra néanmoins délivrer un des médicaments les moins chers, et ainsi se substituer à la marque, à condition que ce soit dans le cas d'un traitement aigu et non chronique.
Deux exceptions à ce principe existent cependant. D'abord, lorsqu'une raison de santé nécessite le respect stricte d'une marque. Ensuite, si le patient est allergique à un des composants du médicament.
Cette mesure s'inscrit dans le plan d'économies 2012 de la ministre fédérale de la Santé publique, Laurette Onkelinx.
Depuis le 1er avril, la règle générale de la prescription sous le nom du principe actif (la dénomination commune internationale, DCI) s'applique.