L‘Etat belge a hérité 10 millions d’euros en 2011

L’an dernier, l’Etat a reçu quelque 126 héritages de personnes décédées sans descendants ou héritiers, pour une somme totale de 10 millions d’euros. Il s’agit d’un record. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances Steven Vanackere (CD&V), en réponse à une question parlementaire de la députée Sabien Lahaye-Battheu (Open VLD).

Les chiffres du ministère des Affaires intérieures indiquent que l’Etat belge a bénéficié en 2011 de l’héritage de 126 citoyens décédés sans héritiers, pour un montant total d’exactement 9.992.015 euros. C’est une somme particulièrement importante, puisqu’elle est presque 20 fois plus élevée que celle héritée en 2010 par l’Etat belge - soit 540.000 euros.

L’augmentation de la somme perçue serait avant tout due à la diminution du nombre de remboursements qui ont dû être effectués. Les héritiers qui ne se sont pas manifestés à temps peuvent en effet encore réclamer à l’Etat ce à quoi ils ont droit. La somme leur est alors versée par l’Etat. Mais pareils remboursements ont pour l’instant été nettement moins réclamés en 2011.

En 2009 et 2008 également, les montants hérités par l’Etat belge étaient nettement moins importants, soit 4.855.444 euros (87 héritages) il y a 2 ans et 5.873.641 euros (104 héritages) en 2008. Ces chiffres comprennent également des dons et legs effectués par testament.

L’Etat n’accepte cependant pas des héritages dont il ne peut tirer un avantage financier net.