Dexia : Karel De Boeck succède à Mariani

L’ancien grand patron de la banque Fortis, le Belge Karel De Boeck (photo principale), sera désigné d’ici fin juin comme nouvel administrateur de la banque résiduaire Dexia Holding. C’est ce qu’a annoncé le vice-Premier ministre Vincent Van Quickenborne (Open VLD) à l’issue du conseil des ministres, ce lundi soir. De Boeck, qui succèdera au Français Pierre Mariani, devra remettre sur les rails la banque en difficultés, qui a reçu une garantie d’Etat de 54 milliards d’euros.

Karel De Boeck (62 ans) avait assumé entre décembre 2008 et juin 2009 les fonctions d’administrateur du Holding Fortis. Pendant cette période de crise bancaire, Fortis fut repris par la banque française BNP Paribas et De Boeck fut l’objet de nombreuses critiques en Belgique.

Le Conseil des ministres restreint est cependant parvenu ce lundi soir à un « accord de principe » en vue de la désignation de Karel De Boeck à la tête de la banque résiduaire Dexia, qui est en difficultés financières. La semaine dernière, on apprenait en effet que Dexia Holding est à la recherche urgente de fonds supplémentaires.

Selon le vice-Premier ministre libéral Vincent Van Quickenborne, le successeur du Français Pierre Mariani (photo, à g.) s’installera dans ses nouvelles fonctions au terme d’un processus en trois phases. Mercredi et jeudi, lors de l’assemblée générale et du conseil d’administration de Dexia, De Boeck devrait être désigné administrateur de la banque résiduaire. Ensuite, il sera proposé à la présidence de DCL, la filiale française de Dexia, en remplacement de l’ancien Premier-ministre belge Jean-Luc Dehaene (photo, à dr.).

Finalement, Karel De Boeck deviendra administrateur-délégué du groupe, au plus tard le 30 juin. Pierre Mariani quittera Dexia en même temps que Jean-Luc Dehaene. Ce dernier sera remplacé à la présidence de Dexia par un Français, selon les accords passés entre les deux pays.