Les bières belges toujours plus prisées

Les exportations des brasseurs belges ont augmenté de 4,7% l’an dernier, pour passer à un total de 11 millions d’hectolitres. Plus de trois quarts des exports sont restés en Europe, et notamment dans nos pays voisins. La demande des consommateurs étrangers croît surtout pour les bières d’abbayes et les trappistes.

D’après les chiffres récents de la Fédération des brasseurs belges, publiés ce mardi dans les quotidiens De Tijd et L’Echo, les exportations de nos brasseurs sont passées l’an dernier à un total de 11 millions d’hectolitres. Ce qui représente une augmentation de 4,7% par rapport à 2010.

Environ 78% de toutes les bières exportées sont cependant restées en Europe. Elles étaient avant tout destinées aux marchés français, néerlandais et allemand. Les augmentations d’exportation les plus sensibles ont néanmoins été notées pour des destinations en-dehors de l’Europe, et notamment pour le Japon (+ 73,5%) et pour les Etats-Unis (+ 16,7%). La moitié des exportations hors Europe va d’ailleurs aux USA.

Les bières belges du type de la pils représentent la plus grosse part des exportations. Les bières spéciales, et notamment les bières d’abbayes et les trappistes, ont par contre enregistré une hausse importante de la demande étrangère. En tête, des bières telles que la Grimbergen, l’Affligem, la Westvleteren et la Chimay.

Près de la moitié des ventes à l’export proviennent cependant encore du groupe brassicole AB InBev, leader du marché, avec en tête des bières comme la pils Stella, la blanche Hoegaarden et la bière d’abbaye Leffe.