Six écoles maternelles temporaires à Anvers

Dès le mois de septembre prochain, six écoles maternelles temporaires devraient ouvrir leurs portes à Anvers pour y accueillir 400 des 800 enfants qui n’ont toujours pas de place. La Métropole connait dernièrement de sérieux problèmes pour répondre aux demandes d’inscription.

Actuellement, 800 enfants n’ont toujours pas de place dans les écoles anversoises. Les nouvelles classes, mises en place dans des conteneurs temporaires, doivent répondre à la demande des parents. Au total, elles fourniront 400 places.

"Cela signifie que l’on réduit le manque de places de moitié. Vendredi prochain, des locations supplémentaires seront à l’agenda du collège échevinal", explique l’échevin de l’Enseignement Robert Voorhamme (SP.A). "Nous atteindrons ce que nous devons atteindre", ajoute-t-il.

On parle donc pour l’instant d’écoles temporaires. L’administration de la ville désire toutefois les élargir pour aboutir à des établissements scolaires complets.