Sept cents Indignés rassemblés à Bruxelles

Plusieurs centaines d'Indignés se sont rassemblés samedi après-midi dans le centre de Bruxelles pour exprimer leur mécontentement et dénoncer la manière avec laquelle le monde politique et financier international aborde la crise financière et économique.

Quelque 700 manifestants étaient présents, selon la police. Ce rassemblement s'inscrivait dans le cadre d'une action de protestation mondiale.
 

Contre les banques

Le rassemblement était organisé sept mois après la grande protestation d'octobre et un an après l'installation du premier camps d'Indignés espagnols sur la Plaza del Sol à Madrid.

"Aujourd'hui, des manifestations similaires ont lieu dans 500 à 600 villes à travers le monde", a expliqué l'une des organisatrices. "Nous ne sommes pas anti-capitalistes. Nous ne sommes pas un mouvement politique. Nous voulons un retour à la démocratie civile authentique", a-t-elle encore indiqué.

Le groupe a arpenté les rues de la capitale et est passé devant plusieurs grandes institutions financières, notamment devant le siège de Belfius, situé boulevard Pacheco, et devant la Banque nationale de Belgique, située boulevard du Berlaimont. Les deux institutions n'ont pas été épargnées. Ainsi, les manifestants ont lancé du papier toilette sur la façade de la BNB et s'en sont pris au logo de Belfius.