Un Wallon sur les listes N-VA à Bruxelles

Le parti de Bart De Wever va présenter des listes dans dix des dix-neuf communes de la Région de Bruxelles-Capitale en vue des élections communales d'octobre prochain. Même les francophones sont les bienvenus sur les listes du parti nationaliste flamand. Pour preuve, à Bruxelles-ville, c’est un Wallon, Olivier Godfroid qui est président de la section locale N-VA.

Le site Brusselnieuws.be publie une interview avec Olivier Godfroid (42 ans). Le vice-président de la section N-VA de Bruxelles-ville est originaire de Charleroi, il vit depuis 13 ans à Bruxelles. Il s’exprime dans un néerlandais parfait. Dès son arrivée dans la capitale, il était entré en contact avec des néerlandophones pour parfaire son néerlandais.

Il déclare aussi se sentir plus proche des Flamands qui sont, selon lui plus francs et vont droit au but.
En 2010 il assiste à l’émission "De zevende dag" sur la VRT. Bart De Wever y est interviewé. Olivier Godfroid trouve les réactions du public francophone à l’égard du président de la N-VA  injustes. Il envoie un e-mail à Bart De Wever pour lui exprimer son soutien. C’est ainsi que tout a commencé pour lui.

Olivier Godfroid est à présent vice-président de la N-VA à Bruxelles. Il estime que le parti de Bart De Wever est le plus proche des idées qu’il défend.

Mais parfois sa position n’est pas facile à défendre. "Sur certains forums, c’est comme si j’étais un juif qui aurait collaboré avec les Allemands. De nombreuses personnes m’ont supprimé de leur liste d’amis sur Facebook. C’est peut-être mieux ainsi, car s’ils ne respectent pas mon opinion, ce n’est pas la peine d’être encore leur ami" conclu-t-il.