"De rouille et d’os" fait une sortie remarquée

Le nouveau film du régisseur français Jacques Audiard, dans lequel l’acteur flamand Matthias Schoenaerts tient l’un des rôles principaux aux côtés de l’actrice française Marion Cotillard (photo principale), a attiré 6.000 spectateurs à sa sortie en Belgique. Dans les cinémas français, il a encore fait mieux avec 163.000 spectateurs dès le premier jour. C’est le meilleur lancement d’un film pour Audiard.

Quelque 6.000 personnes sont allées voir le film « De rouille et d’os » du régisseur français Jacques Audiard ce samedi, lors de sa première journée dans les salles belges. En France, où le film tourne dans les salles de cinéma depuis le 17 mai, il a attiré quelque 163.000 spectateurs le jour de sa sortie.

Présenté cette semaine au Festival de Cannes, « De rouille et d’os » devrait attirer environ 200.000 spectateurs en Belgique, selon les médias spécialisés. Ce qui représenterait un score excellent pour une production française sur les grands écrans belges.

Le succès belge du nouveau film de Jacques Audiard - connu notamment pour « Un prophète » (2009) qui avait remporté le Grand Prix à Cannes il y a 3 ans - est certainement partiellement dû à la présence de l’acteur flamand Matthias Schoenaerts, qui livre une prestation unanimement saluée par la critique et le public sur la Croisette. Le film raconte l’histoire d’amour entre un videur de boîte de nuit (Schoenaerts) et une entraîneuse d’orques (interprétée par l’actrice française Marion Cotillard).

L’acteur anversois Matthias Schoenaerts est très prisé en Belgique comme à l’étranger, notamment depuis son rôle principal dans le film « Rundskop » (2011) de Michaël R. Roskam, qui a reçu de nombreux prix et été nominé pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère de cette année.

Le film « De rouille et d’os » sortira aussi en anglais, sous le titre « Rust and bones ».