Les intempéries provoquent des inondations

Les orages et grosses pluies de ce dimanche après-midi et début de soirée ont surtout touché la Campine anversoise, la vallée de la Senne, le Namurois et la commune brabançonne de Beersel, où le plan catastrophe a été déclenché. Nombre de rues et maisons ont ainsi été mises sous eau en divers endroits du pays et les masses d’eau ont perturbé la circulation sur certaines routes.

Ce sont avant tout les provinces anversoise, du Limbourg et du Brabant flamand, mais aussi celles du Brabant wallon, du Hainaut, de Liège et de Namur qui ont été le théâtre ce dimanche de grosses chutes de pluie, voire même de chutes de grêle. En Campines anversoises, les communes de Mol, Kasterlee, Beerse, Rijkevorsel et Brecht ont été le plus touchées par les intempéries. A Kasterlee, la foudre s’est abattue sur un garage. Des morceaux du toit et de la façade sont tombés sur le trottoir (photo), mais personne n’a été blessé.

A Beerse, la foudre est tombée sur une maison, qui a pris feu. Le logement a été déclaré inhabitable. Ses habitants ont été accueillis par les autorités communales. Le centre de Rijkevorsel a quant à lui été inondé par de grosses averses. De nombreuses caves ont été mises sous eau. Les pompiers ont reçu une quarantaine d’appels.

Les averses orageuses ont également provoqué des inondations en Brabant flamand, à Dworp dans l’entité de Beersel, après que des ruisseaux soient sortis de leur lit. Un plan catastrophe communal a été déclenché à Beersel, qui vivait ainsi des inondations pour la troisième fois cette année.

Dans les communes de la périphérie bruxelloise Linkebeek, Drogenbos et Rhode-Saint-Genèse, des dizaines de caves ont été inondées. Les pompiers ont reçu de nombreux appels. A Bruxelles même, les pompiers ont reçu 1.200 appels et ont effectué quelque 250 interventions pour des égouts bouchés ou des caves inondées. C’est surtout la partie occidentale de la capitale qui a été touchée.

A Riemst, dans le Limbourg, la foudre a touché le toit d’une maison. Le feu s’est ensuite déclaré dans ce toit. Et dans la commune de Kanne, les rues étaient inondées de boue (photo).

Les orages venaient du sud

Les intempéries de ce dimanche sont entrées en Belgique via la province du Hainaut. Les pompiers de Charleroi avaient déjà reçu une vingtaine d’appels au secours en début de soirée, notamment en raison de caves ou de rues inondées. Un automobiliste est resté bloqué dans les eaux et a dû être libéré de son véhicule.

A Bastogne (province du Luxembourg), la foudre s’est abattue sur le toit du Bastogne Historical Centre, un musée consacré à la Bataille des Ardennes. Les provinces de Namur (une bonne centaine d’appels enregistrés par les pompiers) et du Brabant wallon (notamment à Braine-l’Alleud, Tubize, Wavre, Walhain et Rixensart) ont également été lourdement touchées par les intempéries.