Transformer Bruxelles en grand potager ?

La Région bruxelloise a lancé ce mercredi une campagne pour encourager tous les habitants de la capitale à cultiver leurs propres légumes, que ce soit dans leur jardin, sur leur terrasse ou leur appui de fenêtre. L’initiative s’inscrit dans le cadre des politiques menées pour faire de Bruxelles une ville durable. Quelque 5.000 kits de démarrage d’un potager seront distribués.

A l’heure actuelle, seul un Bruxellois sur cinq cultive ses propres légumes. La Région de Bruxelles souhaite doubler ce nombre et a donc lancé ce mercredi une campagne pour encourager les habitants de la capitale à la culture potagère.

Pour produire des fruits et légumes locaux, il n’est pas nécessaire de disposer d’une grande surface en pleine terre, souligne la ministre bruxelloise de l’Environnement Evelyne Huytebroeck. Un coin de terrasse, voire même un appui de fenêtre suffisent pour certaines productions.

Le « Maillage potagers » de Bruxelles, développé progressivement à Bruxelles depuis 2 ans, ne s’adresse donc pas seulement aux 37% d’habitants qui ont un jardin privé. Les cours, terrasses, toitures plates ou parcelles potagères collectives se prêtent aussi à accueillir un petit potager. Il semblerait d’ailleurs que 85% des Bruxellois aient accès à une terrasse ou un jardin.

Environ 5.000 kits de semences pour démarrer un potager seront distribués à la population. La Région encourage la culture potagère sans utilisation d’engrais ni de pesticides de synthèse.

Le maillage vert de Bruxelles vise aussi, notamment, à faire émerger de nouvelles activités économiques de production maraîchère, de production de miel ou de vente de paniers bio en partie produits sur place, ou encore de vente de produits locaux dans certains restaurants.