Charles Hanin, père du PSC, est décédé

Le baron Hanin (photo, à dr.) s’est éteint ce samedi à l’âge de 97 ans. Il avait été l’un des fondateurs et présidents du Parti social-chrétien (devenu ensuite Centre démocrate humaniste, CDH), mais aussi bourgmestre et ministre dans les gouvernements Leburton II et Eyskens IV.

Né en septembre 1914 à Wellin (province du Luxembourg), Charles Hanin était docteur en droit et licencié en notariat. Il est surtout connu comme l’un des fondateurs du Parti social-chrétien (PSC) - qui devint par la suite le Centre démocrate humaniste (CDH). En 1979, il fut président des démocrates-chrétiens francophones.

Dans les années 1960 et 1970, Hanin avait été ministre des Classes Moyennes, de la Culture française, de la Politique scientifique et de l’Intérieur dans les gouvernements Leburton II et Eyskens IV. Ancien sénateur, il fut également pendant 12 ans bourgmestre de la commune de Marche-en-Famenne (province du Luxembourg).

Dans un communiqué, l’actuel président du CDH, Benoît Lutgen (photo), a affirmé ce dimanche qu’il retiendrait « de ce brillant Luxembourgeois les avancées majeures qu’il a réalisées pour le statut social des indépendants en augmentant leurs pensions, leurs allocations familiales et leurs indemnités en cas d’incapacité de travail ». Et de préciser que Charles Hanin « a également été un pilier de la politique spatiale européenne, notamment par sa collaboration avec la France pour la mise en œuvre du programme Ariane ». Lutgen n’oublie pas non plus la participation de Hanin à la fondation de la ville universitaire brabançonne de Louvain-la-Neuve.

Personnalité politique reconnue en province du Luxembourg, Hanin avait aussi été co-fondateur du Conseil économique du Luxembourg, devenu depuis l’intercommunale Idelux. Charles Hanin était Commandeur de l’Ordre de Léopold et baron depuis 1998.