300 personnes marchent pour la paix à Molenbeek

Cette marche, initiée par un groupe d'habitants de Molenbeek et une ASBL, était organisée après les incidents qui ont impliqué extrémistes musulmans et forces de l'ordre dans cette commune bruxelloise au début du mois et les appels à la haine de représentants anversois de Sharia4Belgium.

Le 8 juin dernier, deux policiers avaient été poignardés dans la station de métro Beekant à Molenbeek. L’auteur des faits était un musulman extrémiste vivant à Paris. Cet attentat faisait suite à des émeutes provoquées par le mouvement radical Sharia4Belgium suite à l’interpellation d’une femme portant le voile intégral.

Cette femme avait été contrôlée par la police à Jette. Refusant de présenter ses papiers d'identité, elle avait été emmenée au commissariat central de la zone de police Bruxelles-Ouest, situé à Molenbeek.

Des habitants de la commune ont voulu organiser la marche de ce dimanche pour dénoncer ces incidents. "Nous sommes les 99% qui vivent ici en paix tous les jours", a expliqué le prêtre Daniël Alliet, l'un des co-organisateurs. "Nous rejetons tous les faits et propos incitant à la haine, à la peur, à la violence et à la division. Nous exigeons le droit de vivre ensemble dans la paix et la solidarité, indépendamment de notre couleur de peau ou de nos orientations philosophique et religieuse."

"Si vous avez un peu d’ouverture d’esprit et que vous allez à la rencontre de vos voisins, alors la vie est très agréable à Molenbeek. Il y a bien sûr des problèmes, mais qui sont propres à toutes les grandes villes et pas spécifiquement à Molenbeek", a déclaré de son côté Freek Louckx, un habitant de la commune.

Le cortège avec beaucoup d’enfants est parti du centre de Molenbeek pour rejoindre la Place Rogier. Tout s'est passé dans le calme.