Les familles de Roms ont quitté la gare du Nord

Les trois dernières familles qui séjournaient dans le Centre de Communication Nord ont été expulsées par la police ce lundi matin, comme annoncé. Les sans-abris avaient reçu jusqu’à ce lundi pour quitter la gare du Nord. Ce dimanche, 6 familles avec 23 enfants avaient déjà été accueillies par deux associations bruxelloises. Une solution devait encore être trouvée pour 2 familles.

Ce dimanche, le délégué général aux Droits de l’Enfant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bernard De Vos, était parvenu à parer à l’urgence en plaçant provisoirement 6 familles avec 23 enfants au Samu Social et au centre Ariane. Deux familles roumaines, avec 6 enfants, se sont rendues ce lundi matin à l’Office des Etrangers pour demander une prise en charge par Fedasil (l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile).

Une solution devait encore être trouvée ce lundi pour une famille kosovare avec 6 enfants et une famille hongroise avec 3 enfants. Cette dernière a cependant pu être accueillie dans le courant de la journée par le Service d'Aide à la Jeunesse. 

Plusieurs sans-abris isolés se sont eux retrouvés à la rue. Entretemps, le Centre de Communication Nord a été nettoyé.

Jeudi dernier, un huissier s’était rendu à la gare du Nord pour sommer les familles de Roms de quitter les lieux endéans les 24 heures. Finalement, l’ultimatum a été prolongé jusqu’à ce lundi matin.