Des proches de victimes de l’accident de car en visite à Sierre

Un peu plus de trois mois après l’accident du car belge dans un tunnel de la localité suisse de Sierre, qui a endeuillé deux écoles, un groupe de parents d’enfants qui sont décédés en mars se rendent sur les lieux de la tragédie et à l’hôtel où les écoliers en classe de neige ont séjourné. A la demande de ces parents, le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven (SP.A), est également du voyage.

Onze familles qui ont perdu dans l’accident de car du 13 mars un enfant qui allait à l’école ‘t Stekske de Lommel (province du Limbourg) sont arrivées ce lundi soir en Suisse. Elles effectuent le voyage à leur propre initiative, accompagnées par le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven.

« De nombreux parents avaient le sentiment qu’ils devaient se rendre une fois encore sur le lieu de l’accident. Ils souhaitaient d’une part revoir les secouristes et d’autre part revivre la dernière semaine de vie de leur enfant », qui effectuait un voyage scolaire de neige à Saint-Luc dans le Valais, explique Peter Vanvelthoven.

L’accident de car était survenu sur le chemin du retour des écoliers des écoles de Lommel et Heverlee. Peu après leur départ, l’autocar s’est écrasé contre la paroi d’un tunnel à Sierre. L’accident a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants.

Les familles lommeloises seront en Suisse jusqu’à jeudi. Elles se rendront dans le tunnel où a eu lieu l’accident, mais aussi à l’hôtel à Saint-Luc où les enfants ont séjourné une semaine. Le programme a été réalisé en concertation avec les autorités cantonales du Valais et l’ambassade belge en Suisse. Les parents ont demandé à la presse de se tenir à l’écart de cette visite.