Récompense pour les sauveteurs de Sierre

Neuf corporations et cinq citoyens qui sont intervenus le 13 mars dernier lors de l’accident dramatique du car belge dans un tunnel du Valais pour sauver des vies, recevront lundi le titre de "Chevalier de la route". L’organisation suisse qui leur remettra ce titre veut récompenser leur courage.

Le 13 mars dernier, un autocar belge qui ramenait au pays des écoliers de Lommel (Limbourg) et Heverlee (Brabant flamand), qui venaient de passer un séjour de sports d’hiver dans le canton suisse du Valais, s’écrasait contre la paroi d’un tunnel à Sierre. L’accident dramatique entraînait la mort de 28 personnes, dont 22 enfants.

Les services de secours suisses étaient arrivés particulièrement rapidement sur les lieux et se sont montrés très efficaces, tout comme le personnel médical des divers hôpitaux vers lesquels les victimes ont été acheminées dans les heures qui ont suivi l’accident. Mais des civils de Sierre et des citoyens qui passaient en voiture par le tunnel juste après l’accident sont également intervenus pour aider les victimes.

L’organisation suisse qui attribue depuis 43 ans déjà la distinction de « Chevalier de la route » souligne que ces diverses interventions courageuses ont permis de sauver la vie de plusieurs passagers du car accidenté. C’est la raison pour laquelle elle remettra lundi prochain, à Sierre, le titre de « Chevalier de la route » à cinq citoyens et aux sauveteurs de neuf corporations différentes.

« Plusieurs occupants du car ont été sauvés grâce aux réflexes de citoyennes et citoyens et à l’engagement de tous les intervenants. La qualité d’intervention, qui a rencontré un écho médiatique international, a motivé la remise de cette distinction aux lauréats », souligne l’organisation suisse, qui est cofinancée par le Fonds de sécurité routière et soutenue par diverses organisations, dont le Bureau de prévention des accidents.