Une planche de Tintin très prisée à Paris

La première vente de bandes dessinées de Sotheby’s a réalisé mercredi à Paris une somme totale de près de 650.000 euros. Une planche originale de "L’Etoile mystérieuse", un album des aventures du reporter Tintin du dessinateur belge Hergé, a été emportée pour le montant le plus élevé, à savoir 234.750 euros.

Cette fameuse planche, dans laquelle le goudron fond sous les pattes du chien Milou, réalisée par Hergé en 1941 pour l’album « L’Etoile mystérieuse », avait été estimée de 220.000 à 240.000 euros. Elle a finalement été emportée pour 234.750 euros.

Une autre pièce majeure de cette vente aux enchères à Paris n’a par contre pas trouvé acquéreur ce mercredi. Il s’agit d’une encre de Chine hors-texte signée et annotée par le dessinateur Hergé (photo), qui est extraite de l’album « Le Crabe aux pinces d’or ». Réalisée en 1944 à la demande de l’éditeur Louis Casterman pour un album à colorier, elle était estimée entre 240.000 et 260.000 euros.

« C’était une pièce très rare puisqu’il n’existe que quatre hors-texte de Hergé, mais les enchérisseurs, à cette hauteur d’estimation, préfèrent miser sur des planches traditionnelles de bande dessinée », expliquait l’expert Jean-Marc Thévenet, l’ancien directeur du Salon international de la BD d’Angoulême.

Le prix moyen du lot a atteint 23.900 euros, ce mercredi chez Sotheby’s à Paris, et six adjudications ont dépassé les 20.000 euros lors de la vente aux enchères constituée de près d’une centaine de lots.

Ainsi, une planche originale à l’encre de Chine du dessinateur bruxellois André Franquin, réalisée pour l’aventure de Spirou et Fantasio « Le Gorille a bonne mine » (1956) a été adjugée 70.350 euros. Elle avait été estimée entre 65.000 et 75.000 euros.