Des communes balnéaires fustigent le site Météo Belgique

Plusieurs stations balnéaires de la côte belge envisageraient de porter plainte contre le site internet commercial Météo Belgique qui, selon elles, aurait fait des prévisions trop pessimistes pour une bonne partie de l’été. Le fondateur du site s’est dit surpris par cette menace.

L’été ne semble pas encore avoir débuté, en ce deuxième week-end de juillet, et si l’on en croit les prévisions du site internet commercial Météo Belgique, le temps des deux mois de vacances scolaires sera vraisemblablement « pourri ». Le site s’est risqué à quelques prévisions à long terme et cela énerve plusieurs communes du littoral belge, qui craignent notamment de perdre ainsi des touristes et visiteurs d’un jour.

"Il est très difficile de prévoir le temps à aussi long terme. Alors pourquoi faire paniquer les gens? Cela fait déjà deux fois que ces prévisions négatives ont eu des répercussions sur le secteur touristique chez nous. Les touristes d'un jour représentent environ 200.000 personnes qui dépensent chacune 35 euros. S'ils ne viennent pas, cela veut dire une perte de 5 à 7 millions d’euros", dénonçait Geert Hoorens, responsable du tourisme à la côte belge.

La ville de Knokke a lancé le mouvement de protestation et étudierait actuellement la possibilité d’attaquer le site commercial en justice. Une réunion de tous les bourgmestres de la côte serait prévue pour le mois d’août. Le problème est cependant que le site indique clairement que ses prévisions ne sont fiables qu’à un certain pourcentage, se protégeant ainsi s’il faisait erreur.

« Actuellement, nous devons faire face à un déluge d’annulations dans les hôtels et pour les cabines de plage », explique Daniël De Spiegelaere de l’office au tourisme de Knokke. « La fiabilité des prévisions météo du site en question est de 50%, soit une chance sur deux. C’est indiqué en petites lettres, mais le mal est déjà fait. Nous pouvons difficilement accepter cela ».

Le fondateur de Météo Belgique, Xavier Lizin, se dit « surpris » de la menace exprimée des communes balnéaires. « Météo Belgique élabore ses tendances saisonnières sur base d'éléments objectifs. Nous estimons ces tendances assez fiables pour les publier, mais bien sûr elles n'apportent pas autant de précision qu'un bulletin météo annonçant le temps qu'il fera durant les trois prochains jours", explique Lizin. "Nous avions annoncé un été avec un temps instable et maussade, et regardez la météo que nous avons eu ces dernières semaines. Nos prévisions n'étaient, jusqu'à présent, pas erronées."

Selon Xavier Lizin, de nombreuses institutions et entreprises seraient très friandes de prévisions météo à long terme.