Moins de mères adolescentes en Flandre

L’an dernier, 1.212 adolescentes âgées de moins de 20 ans ont donné naissance à un ou plusieurs enfants en Flandre. C’est le nombre le plus bas dans cette catégorie d’âge en 15 ans. L’enquête de l’Université d’Anvers ne tient cependant pas compte des avortements d’adolescentes.

La tendance à la baisse dans le nombre d’accouchements de mères adolescentes en Flandre avait déjà été notée en 2010, et s’est donc prolongée en 2011. Voilà ce que conclut Marjolein De Wilde, une chercheuse du Centre de politique sociale de l’Université d’Anvers.

De Wilde a étudié les chiffres des accouchements (le nombre d’accouchements pour 1.000 jeunes filles) de mères adolescentes en Flandre. Ces dernières années, ces chiffres sont restés stables, voire en légère baisse. Depuis 2010, la diminution du nombre d’accouchements est plus nette.

Avec 6,7 accouchements sur 1.000 jeunes filles en 2011, le nombre d’accouchements d’adolescentes âgées de 15 à 20 ans était l’an dernier le plus bas en 15 ans. La baisse se marque surtout chez les jeunes femmes de 18 et 19 ans.

Quatorze des 300 jeunes mères mineures d’âge de l’an dernier étaient âgées de 14 à 15 ans. Pour la première fois depuis 1998, aucune adolescente de moins de 14 ans n’a eu un enfant en 2011.

A l’heure actuelle, il n’est pas encore clair si les adolescentes utilisent davantage des moyens de contraception ou si elles recourent plus fréquemment à l’avortement. Les chiffres d’avortements d’adolescentes ne seront en effet connus qu’en septembre.