Une œuvre de Dali volée à Bruges

A Bruges, un nouveau vol d’une œuvre de Salvator Dali a été constatée dimanche. Il s’agit cette fois d’une gravure sur bois de l’artiste surréaliste espagnol, qui a été enlevée de l’exposition permanente sur Dali, installée dans les halles sur la Grand-Place de Bruges.

La gravure sur bois du célèbre artiste espagnol (1904-1989) est estimée à une valeur de 1.200 euros. Le voleur de l’œuvre est parvenu à éviter, dimanche, que les 16 caméras de sécurité ne filment quelque chose.

La police et le parquet de Bruges (Flandre occidentale) ont ouvert une enquête.

Il s’agit de la deuxième fois qu’une œuvre est volée de l’exposition permanente sur Salvator Dali, installée dans les halles de la Grand-Place de Bruges. Il y a deux ans, une statue de bronze de l’artiste surréaliste y avait aussi déjà disparu.

Sa valeur avait été estimée à 120.000 euros. Cette œuvre-là n’a jamais été retrouvée.